Le programme RelRace

L’objectif de ce projet consiste à réinterroger de manière prudente, précise et circonstanciée la notion de « race en la déconnectant», d’une part, de l’histoire du racisme et en l’abordant, d’autre part, sous un prisme nouveau qui est celui de la religion.

La première hypothèse de travail consiste à montrer que non seulement les religions peuvent parfaitement s’accommoder de la « race », en particulier lors de l’acmé de la raciologie dite scientifique au XIXe siècle, mais qu’elles sont capables également d’en produire dans la longue durée, bien avant l’émergence de la notion de « race » issue de l’histoire naturelle. Dans ce schéma, le rôle de la notion de lignage est déterminant et les textes sacrés permettent de construire et d’essentialiser des différences. Le premier objectif de ce projet consiste donc à la fois à mettre en parallèle ces schèmes généalogiques pour les comparer et à en étudier les raisons de leur diffusion au moment de leur cristallisation.

La seconde hypothèse de travail est que des ponts et passerelles se créent entre un racialisme fondé sur les textes sacrés d’une part, et des conceptions raciales fondées sur une démarche défendue comme scientifique, et ce dans les deux sens. Le second objectif consistera donc à passer outre l’opposition factice des magistères religieux et scientifiques et à étudier au contraire le fonctionnement et la fécondité de leur dialogue autour des théories raciales.