Catégorie : Les multiples visages de Cham

Les textes sacrés ont joué et jouent un rôle déterminant dans la production et la naturalisation des différences. L’exemple le plus connu est celui de la malédiction de Ham/Cham (Gn. 9) qui permit – entre autres choses – de justifier l’esclavage des populations noires, y compris dans l’islam bien que ce récit ne figurât pas dans le Coran. Ce carnet de recherche vise précisément à explorer la grande diversité des usages de la malédiction de Cham, sur la longue durée et dans une pluralité de contextes – religieux, académique, mais aussi colonial ou missionnaire.