Axe 1.2 ElRARE

[La notion d’élection entre religion et race]

Le second sous-axe s’attachera plus particulièrement à la notion de « race élue ». Il s’agira de produire non seulement une histoire comparée de la notion d’élection en religion. Cette dernière est probablement une des plus mouvantes et problématiques et pour laquelle la distance entre notions érudites et usages du sens commun est parfois considérable. Les travaux prendront en considération la différence fondamentale entre religions prosélytes et non prosélytes mais également définiront le cadre de la mission dévolue au peuple élu qui peut se concevoir sur plusieurs échelles, soit au sein d’un peuple comme une fraction de ce dit-peuple selon des logiques nobiliaires et/ou de caste, soit parmi les peuples ; l’élection conférant donc au peuple élu un rôle spécifique au sein du monde. L’objectif sera donc de comprendre par quel biais et dans quelles circonstances particulières cette notion souvent hautement symbolique et impliquant pour celles et ceux qui y souscrivent davantage de devoir que de droits peut devenir le socle de l’affirmation d’une supériorité raciale.

Les prétentions à l’élection dans le cadre très contemporain seront également scrutées dans le cadre du travail transversal aux deux axes