Le mormonisme, la marque de Caïn et l’exclusion des Noirs

Comme certains auteurs protestants américains du XIXe siècle, le mormonisme considère que les Noirs sont des descendants de Caïn et de Cham dont la peau sombre est le signe de la malédiction divine. Cette idée est même canonisée en 1880 par l’Église mormone dans deux ouvrages, le Livre d’Abraham et le Livre de Moïse1.

Discours de Brigham Young sur la marque de Caïn, 5 fév. 1852
LDS Historian’s Office reports of speeches, 1845-1885

Mais pour la théologie mormone, ce « déterminisme racial 2» remonterait encore plus loin que Caïn ou Cham. Il trouverait son origine dans la préexistence, le premier temps de la vie en trois étapes de la théologie mormone, où les êtres humains vivent sous forme d’esprits auprès de Dieu et du Christ, avant de s’incarner dans un corps mortel lors de la vie terrestre (deuxième étape), et d’être ressuscités (troisième étape). En 1845, l’apôtre mormon Orson Hyde (1805-1878) affirme que les Noirs n’auraient pas été aussi fidèles envers le Christ que les Blancs, dans la préexistence, et seraient par conséquence maudits lors de leur incarnation terrestre3. Le président de l’Église mormone Joseph Fielding Smith (1876-1972) confirme cette idée en 19544, l’année même où la Cour suprême condamne la ségrégation raciale5. Cette théologie racialiste légitime alors des discriminations : les Noirs sont exclus du sacerdoce mormon, alors qu’il est ouvert à tous les fidèles masculins Blancs dès l’âge de 12 ans. Ils sont aussi exclus des rituels secrets du temple qui offrent l’espoir d’une déification dans l’au-delà.

Ces discriminations empêchent la croissance mondiale du mormonisme, notamment en Afrique et en Amérique du Sud. Les discriminations mormones provoquent aussi des critiques dans les années 1960, en plein mouvement des droits civiques6. En 1978, l’Église mormone se résigne donc à abolir ces discriminations et ouvre son sacerdoce et ses temples aux Noirs, à la suite d’une révélation canonisée7 reçue par les apôtres et les prophètes du mormonisme, sous la présidence de Spencer Kimball (1895-1985). Spencer Kimball est aussi connu dans l’histoire du mormonisme pour ses actions envers les Amérindiens, qu’il considère comme étant des Lamanites aux origines hébraïques.


1. Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours, « Moïse 7:22 », La Perle de Grand Prix. Choix de révélations, de traductions et de narrations de Joseph Smith, premier prophète, voyant et révélateur de l’Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours : https://www.churchofjesuschrist.org/study/scriptures/pgp/moses/7?lang=fra (page internet consultée le 22/10/2020). Voir également le discours de Brigham Young du 5 février 1852 : https://relrace.univ-lemans.fr/items/show/73

2. Pierre-André Taguieff, « Racisme », in P.-A. Taguieff (dir.) Dictionnaire historique et critique du racisme, Paris, Puf, « Quadrige », 2013, p. 1537.

3. Michael Homer, Joseph’Temples. The Dynamic Relationship between Freemasonry and Mormonism, Salt Lake City, University of Utah Press, 2014, p. 366.

4. Joseph Fielding Smith, Doctrine du Salut. Volume 1, Salt Lake City, L’Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours, 1982, p. 70.

5. Claude-Jean Bertrand, « Les années soixante (1961-1974) », in Histoire des États-Unis, Bernard Vincent (dir.), Paris, Flammarion, « Champs Histoire », 2008 [1997], p. 341.

6. Daryl White, Kendall White, « Abandoning an Unpopular Policy. An Analysis of the Decision Granting the Mormon Priesthood to Blacks », in Sociological Analysis, vol. XXXXI, n°3, 1980, p. 231-245.

7. Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours, « Déclaration officielle 2 », Doctrine et Alliances : https://www.churchofjesuschrist.org/study/scriptures/dc-testament?lang=fra (page internet consultée le 22/10/2020)


Citer cet article : chrystal vanel, « Le mormonisme, la marque de Caïn et l’exclusion des Noirs ». Publié sur ReLRace - Religions, lignages et « race », le 23/11/2020, https://relrace.hypotheses.org/824.

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search